Comprendre le classement hôtelier

Le nouveau classement hôtelier est issu de la loi du 22 juillet 2009 sur le développement et de modernisation des services touristiques  et est entré en application le 28 décembre 2009. La grille de classement contient 246 critères répartis en 3 grands chapitres : équipements, services au client, accessibilité et développement durable. Il propose un classement dynamique, lisible, exigeant et impliquant directement l’hôtelier.

Pourquoi faire un classement ?

Depuis 2012 , les nouvelles normes de classement orientées client, doivent contribuer à l’amélioration de la qualité des équipements mais aussi des services pour l’ensemble des modes d’hébergement concernés grâce à un modèle plus exigeant, complet et évolutif.

Une démarche de la part de l’hôtelier

Le classement est volontaire. Il comporte 5 catégories allant de 1 à 5 étoiles. Il est valable 5 ans, période à l’issue de laquelle l’établissement doit renouveler la demande de classement.

  • L’exploitant de l’établissement doit commander une visite de contrôle auprès d’un organisme évaluateur accrédité par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation)
  • Il doit adresser au préfet du département, où est situé son établissement, en deux exemplaires dont un, sous forme numérique, son dossier de demande de classement comportant le rapport de contrôle accompagné d’une grille de contrôle dûment remplie par l’organisme évaluateur.
  • Le préfet prononce par arrêté la décision de classement dans le mois qui suit la réception du dossier complet au vu de l’avis émis par l’organisme évaluateur accrédité.

etoile classement hotel
Quels sont les avantages pour le client ?

En choisissant un hébergement nouvellement classé, les clientèles françaises et internationales bénéficient d’une garantie sur les engagements suivants :

  • Un accueil soigné dans un établissement bien entretenu
  • Une information fidèle et complète sur les services proposés
  • Le traitement et le suivi de la satisfaction et des réclamations
  • Une équipe sensibilisée à l’accueil des clients en situation de handicap
  • Une équipe sensibilisée au développement durable

Les critères de classement fixent des exigences sur le niveau de confort et la qualité de service, contrôlées tous les 5 ans par un organisme de contrôle accrédité par le Cofrac. Ce contrôle est déclaré pour les demandes portant sur les catégories 1*, 2* et 3*. Il est complété par une visite mystère pour les catégories 4* et 5*. Le contrôle est effectué sur la base des critères de classement en vigueur et de ses documents de référence


Les engagements clés par catégories :

  • 1 étoile correspond à l’hôtellerie économique :
    La surface minimum d’une chambre double doit être de 9 m², hors sanitaires. Ceux-ci peuvent être privés ou communs.
  • 2 et 3 étoiles correspondent au milieu de gamme

Dans ces hôtels, vous trouverez du personnel qui parle au moins une langue officielle européenne en plus du français. L’accueil y est garanti au moins dix heures par jour. La surface minimale de la chambre double est de 9 m² hors sanitaires pour les 2 étoiles et de 13,5 m², sanitaires inclus, pour les 3 étoiles. La différence avec un hôtel 1 étoile se juge également à la superficie des espaces communs, notamment le salon, au moins 50 m² dans un 3 étoiles contre 20 m²  en 1*.

  • 4 et 5 étoiles indiquent une hôtellerie haut de gamme et très haut de gamme

Les chambres sont spacieuses, au moins 16 m², sanitaires inclus, en 4 étoiles, et 24 m² en 5 étoiles. Dans les hôtels de plus de 30 chambres, l’accueil est assuré 24 h sur 24. Deux langues étrangères, dont l’anglais, sont requises dans un 5 étoiles, ainsi que le service en chambre, l’accompagnement jusqu’à la chambre et la possibilité de dîner à l’hôtel. D’autres avantages caractérisent le 5 étoiles, comme un service de voiturier, une conciergerie ainsi que des équipements spécifiques dans les chambres tels qu’un coffre-fort et l’accès à Internet. La climatisation est obligatoire.

 classement hotel critere

Nos hôtels du groupe « Hotels et Altitude »  répondent parfaitement à ces critères. Le Terra Nova à La Plagne, Le Diva à Tignes, La Cachette aux Arcs et le Viking à Morzine correspondent aux 3 étoiles.
Certains critères demandés en 4 étoiles sont déjà présents dans nos hôtels :
– superficie de 16m2 minimum pour nos chambres,

– l’accueil est assurée 24h/24

-le diner est possible dans tous nos hôtels

– le coffre fort dans les chambres (sauf aux Arcs)

– le wifi dans les chambres

– le service de conciergerie…

Cependant, nous ne pouvons pas répondre à tous les autres critères indispensables pour devenir des 4 étoiles.

Quelques chiffres

Au 11 septembre 2014, Atout France répertoriait 13 655 hôtels classés, répartis comme suit (source site Atout France) :

  • Hôtels 1* : 705
  • Hôtels 2* : 5 191
  • Hôtels 3* : 5 846
  • Hôtels 4* : 1 612
  • Hôtels 5* : 301
  • 16 distinctions Palace

A savoir que Courchevel détient la plus forte concentration au monde d’hôtels de luxe à la montagne : 8 hotels 4* – 17 hotels 5* – 3 palaces (Le Cheval Blanc, Les Airelles et Le K2)

 

Télécharger le document sur les normes de classement des hôtels de tourisme en France.
Sources :
http://www.entreprises.gouv.fr/tourisme/classement-des-hotels-tourisme.language=fr
https://www.classement.atout-france.fr/fr/les-engagements-cles#Les hôtels de tourisme
http://www.umih.fr/fr/dossiers/reglementation/classement-hotelier/